L'apprentissage

Pendant longtemps, au moins jusqu'au 19ème siècle, la seule manière sérieuse d'apprendre un métier était d'acquérir progressivement la connaissance et les tours de main, en travaillantauprès d'un professionnel confirmé: c'était la formule du compagnonage . C'est à cette pratique dite de l'apprentissage pur que se sont progressivement subsituées de spratiques mixtes, comportant un enseignement et des pratiques en école, avec un complément une période plus ou moins importante de mise à l'épreuve en contexte professionnel.

Dans un pays comme l'Allemagne accordant un prix particulier à la formation dite de terrain, à base d'expérience, l'enseignement dit par apprentissage ( ici l'enseignement dual) a toujours eu une place importante, en se plaçant comme l'une des voies principales à l'âge de 14 ans.

Depuis quelques années la France a redécouvert les mérites de l'apprentissage, au niveau à la fois de la qualité d ela formation mais aussi en termes d'insertion, l'expérience montrant que le jeune aprenti était beaucoup plus facilement recruté que le diplômé traditionnel .

L'évolution des idées autour de l'aprentissage

Nous renverron sici à un travail d el'université du Québec: (http://wwwens.uqac.ca/~pminier/act1/graph1.htm) qui montre la place pas totalement évidente de l'apprentissage entre lécole d epensée empiriste et l'école rationaliste (schéma simple)

Note Bilan de la CTI sur le développement des filières apprentissage (2011)

Version PDF

Référentiel (pdf)

.Repères

Au 1er septembre 2011, l'offre de formations d'ingénieurs par l'apprentissage recensée par le était de 179 spécialités différentes ; la ventilation par type d'établissement est donnée ci-dessous.

Types d'écoles
Nombres (source : système d'information de la CTI)
Établissements Écoles ou formations Spécialités proposées par apprentissage
Écoles publiques dépendant du MESR Internes aux universités*   44 55 39
Autres** 41 59 64
Écoles publiques dépendant des autres  ministères 37 38 27
Écoles privées *** 54 54 49
Total  176 206 179

* Les écoles internes aux INP ne sont pas incluses
** Soit : les écoles ou instituts externes aux universités, les Grands établissements, les EPA et les INP
*** Incluant les écoles consulaires

Un arrêté ministériel publie au début de chaque année la liste des titres d'ingénieurs habilités (liste qui fixe la situation à la fin de l'année qui précède) ; le tableau ci-dessous montre que le nombre de spécialités ouvertes à l'apprentissage a doublé depuis 2005.

Date de publication 2005 2008 2011 2012*
Nombre de spécialités du titre d'ingénieur ouvertes à l'apprentissage 91 106 166 >180

* Estimation, au 1er septembre 2011, la CTI recense 179 spécialités habilitées (voir tableau ci-dessus), ce nombre dépassera largement 180 à la fin de l'année 2011