Les enseignants

 

Afin de répondre à leurs différentes missions, les établissements de formation doivent disposer d'enseignants permanents et de personnels enseignants vacataires, répartis en trois catégories:
  • les enseignants-chercheurs de statut universitaire qui assurent l'enseignement théorique et pratique des disciplines de base et parfois de matières technologiques,
  • les enseignants de statut de second degré, agrégés notamment,pour les enseignements de culture générale, langues, droit des entreprises,...
  • les enseignants venant des entreprises, spécialistes de leur technologie

Permanents et vacataires

Les enseignants permanents sont:

  • titulaires d'un poste permanent
  • ou placés sur un contrat spécifique de longue durée
    • PRAS: professeurs associés à temps plein, pour 3 ans maximum
    • PAST: professeurs associés à temps partiel, avec une demi-charge d'enseignant-chercheur, avec un contrat de 3 ans renouvelable.

Les enseignants vacataires, intervenant ponctuellement pour une série de cours

  • soit issus du milieu professionnel
  • soit issus d'autres établissements de formation
  • des personnels d'encadrement de TP

Le poids des vacataires extérieurs est un indicateur des liens avec le milieu professionnel. La CTI recommande un ratio de l'ordre de 25 % minimum. On notera simplement que le recours à des vacataires est bien plus limité à l'étranger.

Statuts de l'enseignement supérieur

Les enseignants permanents des établissements d'enseignement supérieur occupent des postes de fonctionnaires. Leurs conditions d'emploi et de recrutement sont donc précisément codifiées dans des statuts.
nouvelles dénominations
anciennes dénominations
professeur de première catégorie
professeur
professeur de second catégorie
maître de conférence
Ils ne sont pratiquement pas révocables et ne peuvent accepter des mutations que de leur plein gré.

Accès aux postes d'enseignants-chercheurs de l'enseignement supérieur

Statuts des enseignants des autres ministères

La tendance générale est à l'alignement sur les statuts de l'enseignement supérieur
  • Ministère de l'Industrie (Écoles des Mines): les statuts sont parallèles à l'exception des conditions d'éligibilité (un titre d'ingénieur peut suffire). Les dénominations n'ont pas été changées.
  • Ministère de l'Agriculture: statuts parallèles
  • Ministère de la Défense:
    • statuts de contractuels
      statuts spécifiques pour l'École polytechnique