Etablissements ayant le plus de contrats
Etablissements et la durée des stages
Etablissements et le taux d'expatriation
Etablissements imposant des seuils en langue
   

Repérages et classements

> Une demande sociale évidente

Depuis de nombreuses années différents journaux produisent des études sur les écoles d'ingénieurs - et sur les formations supérieures en général - axées sur le repérage de celles-ci (rating) selon différents angles de vue, avec exploitation plus ou moins marquée sous forme de classements (ranking). Cette pratique rencontre de toute évidence les attentes des lecteurs, qui souhaitent disposer d'éléments de comparaison avant de faire leurs choix (le tirage des numéros classant les grandes écoles sont souvent doublés par rapport aux tirages habituels). (Présentation en anglais sur l'avenir des rankings, voir aussi ce qui est dit sur le ranking des MBA)

> Une réelle réticence des autorités à entrer dans une démarche qui fait de l'usager un consommateur

Il faut mettre en regard le phénomène précédent avec les réticences notables des autorités ( particulièrement en France), pour rentrer dans un jeu qui semble

Il est révélateur d' observer que les organismes officiels traitant de l' évaluation des formation, commel'AERES, la CTI ou les instances d'habiliation ne publient pas d'indicateurs classants et, s'ils diffusent leurs appréciations, les expurgent de tout tour polémique. Tout ceci laisse le champ libre aux organes de presse, qui ne se privent pas d'exploiter ce filon. Il faut admettre que toutce qui est produit n'est pas excellent (euphémisme), les média cherchant tout autant à plaire qu'à surprendre.

> Un impact paradoxalement très limité sur les candidats

Dans toutes les enquêtes du CEFI auprès des candidats, il est apparu, de manière un peu surprenante au départ, que les candidats se déclaraient peu influencés par les classements publiés par la presse . Seul en fait jouait le rang du dernier admis au concours, variable plutôt stable dans le temps. L'impact semble donc diffus et passablement indirect (parents, professeurs) . A l'inverse les écoles sont pourtant très attentives à ces publications, qui marquent le rang de leur image publique.

Les média impliqués

Exemples et sources d'information