Les problèmes pratiques

Logement

Emplois

Restauration

Protection sociale

bourses, prêts

Logement

Si l'allocation logement est aujourd'hui étendue à tous ceux qui paient un loyer, trouver un logement, notamment dans les grands centres universitaires, reste une préoccupation pour les étudiants.

Plusieurs possibilités sont offertes à moindre coût:

Depuis la rentrée de 1995, les CROUS gèrent l'hébergement en cités universitaires. Ces logements sont attribués aux étudiants de condition modeste (notamment les boursiers). Renseignez-vous très tôt car les places sont très prisées.
Pour s'informer: le minitel 3615 CNOUS ou http://www.cnous.fr

  • le logement en ville chez des particuliers (se renseigner auprès des Bureaux des Elèves qui possèdent parfois une liste de ces logements);
  • Si vous ne trouvez pas votre bonheur auprès des principaux organismes offrant un service logement, il vous reste les agences, les services minitel (3615 PAP, par exemple) ou encore les résidences étudiantes privées dont les loyers sont parfois assez élevés.

    autres organismes proposant un service logement

    Les aides au logement
    Pour vous loger, il existe plusieurs aides non cumulables: Aide Personnalisée au Logement (APL), l'Allocation de Logement Familial, l'Allocation de Logement Social, le Fonds de Solidarité Logement.
    Renseignez-vous auprès de votre Caisse d'Allocation Familiale.

    restauration

    En règle générale, le statut d'étudiant accordé par l'école permet d'accéder aux restaurants universitaires, qui offrent une restauration à un prix étudié.

    Bourses

    Les bourses prennent en compte vos revenus et ceux de votre famille. Vous devez formuler votre demande au plus tard le 1er avril précédant la rentrée universitaire. La réponse vous est donnée en juillet. La demande doit être renouvelée tous les ans.

    pour tout renseignement, consultez le CROUS ou le rectorat.
    3615 CNOUS ou http://www.cnous.fr

    Prêts

    Différentes possibilités peuvent vous permettre de financer vos études:

    Chaque municipalité, département ou région peut vous accorder une aide pour vos études (pour un stage à l'étranger par exemple).

    Certains organismes privés comme la fondation Georges-Besse vous propose également des aides financières (tél: 01 39 26 37 96)

    Les prêts bancaires sont également une solution possible. Le montant du prêt est souvent fonction du nombre d'années d'études. Une caution est indispensable.

    Votre école d'ingénieurs peut vous accorder un prêt d'honneur, remboursable après vos études. Les associations d'anciens élèves peuvent également parfois vous apporter leur aide.

    emplois temporaires

    On trouve des offres d'emploi temporaires dans les CROUS du type baby-sitting, aide scolaire...

    Voyez également les agences d'intérim, les sociétés de télémarketing, la restauration rapide, les agences de baby-sitting...

     

    protection sociale

    Désormais, au moment de votre inscription en Enseignement Supérieur et dès 18 ans, vous devez obligatoirement vous inscrire au régime étudiant de Sécurité Sociale. C'est l'établissement qui vous communiquera le montant de la cotisation. (1020F pour 97/98). L'obligation de paiement de cette cotisation dépend de votre statut d'étudiant

    Quatre cas de figure se présentent:

    • si vous avez moins de 20 ans, vous êtes ayant Droit majeur Autonome (si vos parents sont salariés ou assimilés), vous devez obligatoirement vous inscrire à la sécurité sociale étudiante, sans avoir à payer la cotisation. Les remboursements se font directement à votre nom et une carte de sécurité sociale personnelle vous est délivrée.
    • si vous avez plus de 20 ans, vous devez adhérer au régime étudiant de la sécurité sociale et acquiter la cotisation forfaitaire de SS.
    • votre couverture peut être assurée au travers d'un statut particulier (fonctionnaire)
    • Pour les étrangers exclus du bénéfice de la sécurité sociale, une assurance personnelle est obligatoire.

    renseignements: 3615 SECU

    Pour être remboursé hors des tarifs conventionnés, vous devez souscrire une mutuelle étudiante complémentaire. Vous avez le choix entre:

    Elles offrent plusieurs types de contrats aux prestations plus ou moins complètes selon les tarifs variant de 600 à 1700F par an environ.

    Les règles de base :

    Il est recommandé de souscrire une assurance personnelle pour les périodes de stages.

     

     

    Document produit par le CEFI


    (C) Copyright CEFI for all databases and documents
    The URL address of this page is http://www.cefi.org/
    Web server of CRI of ENSMP. Web implementation
    revu le 21/07/98