Témoignages sur le métier d'ingénieur
Une identité collective assortie d'une extrème diversité de situations

 

Gilles P… est directeur «Prévention des Risques, Santé, Sécurité, Environnement, Maintenance» au sein de la socité xxxx . Diplômé ICAM, entré il y a 30 ans dans cette société américaine; son titre actuel est le reflet d’une carrière flexible, mobile dans un groupe comportant une quarantaine de divisions industrielles différentes et encourageant depuis toujours la migrationdes ingénieurs. L’ingénieur devrait savoir prendre en compte la dimension personnelle du consommateur: Il est frappant d’observer à quel point les argumentaires des vendeurs sont différents de ceux des ingénieurs. Ces derniers pensent en effet que ce sont les capacités objectives du produit qui doivent convaincre: ilsdisent ce qu’ils pensent et ce qu’ils croient objectivement vrai au lieu de dire
ce qu’il faut pour convaincre. Sensibilisé par ma position, à tout ce qui touche à l’environnement et par suite "formé" à l’école de la communication avec les médias, j’ai appris que l’ingénieur doit accepter la vision du consommateur. Pour illustrer ce propos par un exemple, le consommateur peut avoir une préoccupation certaine et sincère de l’environnement, mais ne souhaitera pas pour autant acheter le produit que l’ingénieur vient de développer en ce sens car il ne perçoit pas le lien entre le produit et sa préoccupation initiale. L’ingénieur doit donc se faire
Jean-Claude C…… a été responsable des activités de R&D dans une société pétrolière après un parcours diversifié en raffinerie, construction, direction des études, direction du service des procédés, mais toujours avec pour mission de diriger des équipes. Son témoignage est celui d’un ingénieur manager toujours resté au contact de la technique, plus que celui d’un ingénieur d’études ou de “calcul”:
La prise en charge de la fonction technique, qui fait le pont entre la science et le monde de l’usage, est spécifiquement l’affaire des ingénieurs, que ce soit comme créateurs ou comme utilisateurs. Mais l’ingénieur n’est en aucune manière enfermé dans le champ strict de la technique. Il peut, en fonction de ses choix et des circonstances, être amené à exercer des tâches différentes, ou prédomine par exemple l’animation d’équipe, ou des fonctions plus proches du management. Je pense que les individus sont amenés à faire ces choix plus ou moins consciemment, en conjuguant des facteurs personnels, et sans doute des éléments d’éducation, et des opportunités, que je rangerai au rang des facteurs aléatoires. Je crois en effet que la personnalité de l’individu corrélée probablement au type de formation qu’il a suivi et sans doute même au concours qu’il a réussi, n’est pas déterminante en soi, et qu’il faut prendre en compte un certain nombre de circonstances qui concourrent à telle ou telle “destinée”.
Jeune ingénieur diplômé IIE (Institut d’Informatique d’Entreprise), Laurent P…… est consultant dans le domaine de la gestion électronique de documents. Il est également président de l’Association des Ingénieurs de son école dont la première promotion date de 1971. La vision qu’il porte par conséquent sur le métier d’ingénieur est celle plus précise centrée sur le métier d’ingénieur «généraliste de l’informatique». "Désormais plongés dans le monde dominé par le concept d’information, les jeunes ingénieurs n’ont pas d’autre choix que d’acquérir de fortes capacités de communicants. En effet, il faut faire circuler l’information, la porter vers des gens pour les convaincre, la recevoir de différentes personnes en les écoutant et être capable de la partager avec d’autres. Tous ces impératifs contribuent à façonner un profil d’ingénieur résolument tourné vers la communication. Il faut distinguer ce profil d’ingénieur de l’informaticien qui à mes yeux est celui qui reste dans une forte technicité sans possibilité aisée d’en sortir. Elle constitue généralement une première phase du métier qu’il s’agit impérativement de dépasser pour évoluer."

  Saisir la réalité du métier de l'ingénieur

Il faut tenter de saisir la réalité de ce métier, même si celui-ci prend les formes les plus diverses.

 

 


(C) Copyright CEFI for all databases and documents
The URL address of this page is http://www.cefi.org/
Web server of CRI of ENSMP. Web implementation
revu le: 02/2006